Place Paul Roitman

La ville de Jérusalem a souhaité rendre hommage à cette figure marquante du judaïsme francais de l'après- guerre en nommant, privilège exceptionnel, une place dans le centre-ville à son nom.

Au cours de la cérémonie à laquelle assistèrent des centaines de personnes ainsi que les enfants, petits enfants et arrières petits enfants de Paul Roitman, de nombreuses personnes prirent la parole pour lui rendre un hommage appuyé. Gilles Pecassou, Premier Conseiller à l'ambassade de France en Israël rappella son rôle après la guerre auprès des jeunes Juifs pour les "renouer avec leur identité nationale et religieuse avec pour objectif de faire renaître le peuple juif de ses cendres". L'ancien Grand rabbin de France, René Samuel Sirat, qui vit aussi à Jérusalem rappella avoir connu Paul Roitman à Bône en Algérie avant l'indépendance et leur amour commun pour Jérusalem. Julien Roitman, fils du Rabbin et Secrétaire Général de la Fondation CASIP-COJASOR racontat l'amour indéfectible de son père pour Israël et Jérusalem et retraca son activité communautaire durant toute sa vie jusqu'à son décès le 21 aout 2007.